Fermer
Royaume-Uni

JLR voudrait fabriquer des véhicules électriques au Royaume-Uni

Le #Jaguar Land Rover - #Production - #Véhicule électrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon le FINANCIAL TIMES, Jaguar Land Rover pourrait créer jusqu’à 10 000 emplois au Royaume-Uni pour répondre à la demande croissante de véhicules électriques après le lancement du Jaguar I-Pace. Le constructeur britannique a présenté ce mois-ci au salon de Los Angeles un concept de ce véhicule électrique, dont la version de série, annoncée pour 2018, sera produite en Autriche par Magna Steyr (voir les revues de presse des 15 et 18/11/16).

Ralf Speth, directeur général de Jaguar Land Rover, voudrait fabriquer de futurs véhicules électriques dans les Midlands, où le constructeur conçoit et développe ses produits, mais il a conditionné ce projet à des investissements du gouvernement britannique, indique le quotidien.

M. Speth a confirmé dans un communiqué qu’il souhaitait doubler la production de l’entreprise, fabriquer des véhicules électriques au Royaume-Uni et faire de ce pays un centre d’excellence mondial pour la recherche et le développement de batteries. Il a toutefois précisé que ces objectifs dépendaient de questions ayant trait aux infrastructures et aux capacités, et n’a pas fait de commentaires sur les créations d’emplois évoquées. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOCAR 25/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.