Fermer
Royaume-Uni

Jaguar Land Rover va produire des véhicules électriques au Royaume-Uni

Analyse de presse de 14H00 - Le #Electrification - #Jaguar - #Jaguar Land Rover - #JLR - #Production - #SMMT - #Usine - #Voitures électriques
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Jaguar Land Rover va produire des véhicules électriques au Royaume-Uni. L’usine de Castle Bromwich (qui emploie 2 500 personnes) sera ainsi reconvertie pour accueillir la production de modèles électriques, à commencer par la Jaguar XJ électrique.

Cette usine produisait auparavant les versions diesel et à essence de la Jaguar XJ (qui ne seront désormais plus produites). Le site continuera en revanche à produire les versions à motorisations thermiques des XE, XF et F-Type.

Les salariés pourront ainsi conserver leurs emplois, à l’heure où l’industrie automobile britannique souffre du contexte incertain lié au Brexit, qui ferait perdre au secteur jusqu’à 70 millions de livres par jour d’après la SMMT. Pour conserver ces emplois, JLR, qui avait annoncé son intention de supprimer 4 500 postes pour économiser 2,5 milliards de livres, a signé un accord spécifique avec les salariés de Castle Bromwich, qui réaliseront en 4 jours le même nombre d’heures qu’ils effectuaient auparavant en 5 jours.

« Le futur de la mobilité est électrique et nous sommes engagés […] à fabriquer notre prochaine génération de véhicules zéro-émissions au Royaume-Uni », a déclaré Ralf Speth, directeur général de Jaguar Land Rover.

En parallèle, le constructeur britannique (détenu par l’Indien Tata Motors) a également annoncé que son nouveau site de production de batteries, situé à proximité de Birmingham, serait opérationnel dès 2020.

Par ailleurs, JLR prévoit d’offrir l’option d’une motorisation électrique pour tous ses modèles dès 2020.

De plus, Greg Clark, Ministre britannique des Entreprises, a salué l’investissement de JLR, et a indiqué que le Royaume-Uni souhaitait accueillir une méga-usine de batteries pour véhicules électriques.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (5/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.