Fermer
Allemagne

Iveco produira le camion électrique Nikola TRE dans son usine d’Ulm en Allemagne

Analyse de presse de 14H00 - Le #Camion - #Electrique - #Iveco - #Nikola
Icone de twitter
CCFA_Auto
La direction de Valeo veut négocier un accord de performance collective 👉 @Valeo_Group @LaTribune @LeParisien_Auto @Le_Figaro @Am__today @Reuters... ccfa.fr/actualites/la-…  #Emploi #Salaires #Valeo
Icone de twitter
CCFA_Auto
Le groupe Delanchy et Renault Trucks poursuivent leur collaboration 👉 @RenaultTrucksCo @Am__today @Auto21news @LaTribune... ccfa.fr/actualites/le-…  #Camions #électriques #RenaultTrucks
Icone de twitter
CCFA_Auto
Plus de la moitié des primes à la conversion déjà octroyées 👉 @GroupePSA @Groupe_Renault @Am__today @LaTribune @LeParisien_Auto @Le_Figaro... ccfa.fr/actualites/plu…  #CNPA #Prime #conversion
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Iveco commencera à produire en série le camion électrique Nikola TRE à Ulm, en Allemagne, au premier trimestre de 2021. Le véhicule, basé sur la structure du Stralis S-Way d’Iveco, a fait l’objet d’un investissement initial de 40 millions d’euros. Il sera proposé en versions 100 % électriques dans un premier temps : 4×2 et 6×2, avec des batteries modulaires et évolutives d’une capacité allant jusqu’à 720 kWh et un groupe motopropulseur électrique qui peut fournir jusqu’à 480 kW de puissance de sortie continue. Une variante à pile à combustible (hydrogène) est prévue ultérieurement.

Les premiers essais du TRE devraient commencer à la mi-2020 avec des prototypes, qui seront présentés au salon IAA 2020 de Hanovre en septembre prochain. Les versions électriques à pile à combustible, construites sur la même plateforme, seront pour leur part testées dans le cadre du projet H2Haul financé par l’Union européenne en 2021, pour un lancement sur le marché prévu en 2023.

Les deux constructeurs avaient créé une coentreprise en décembre 2019 destinée à produire le Nikola TRE, un véhicule lourd à batterie électrique (BEV), la première étape vers l’électrique à pile à combustible (Modèle FCEV).

L’ administrateur délégué de CNH Industrial, Hubertus Mühlhäuser, a indiqué que cette coentreprise avec Nikola Motor et le démarrage de la production du TRE l’année prochaine à Ulm montraient que “le transport de longue distance sans émissions devient une réalité”.

De son coté, le directeur général de Nikola Motor, Trevor Milton, estime que le TRE “sera le camion articulé le plus avancé au monde” et qu’il “deviendra la référence pour les véhicules lourds zéro émission d’aujourd’hui et de demain”.

Le site d’Ulm est le centre d’ingénierie des châssis d’Iveco. Il est situé dans le Bade-Wurtemberg, une région particulièrement investie dans le secteur des piles à combustible. Bosch y a présenté dans son usine près de Stuttgart sa nouvelle pile à hydrogène pour camions et véhicules légers (sur banc d’essai). L’équipementier allemand fournira les piles à combustible des futurs camions. “Nous estimons que les piles à combustible équiperont 13 % de la flotte de poids lourds d’ici à 2030”, avance le responsable du projet, Jürgen Gerhardt.

Source : EL MUNDO (6/2/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES