Fermer
France

Ivan Segal s’inquiète de la chute des commandes de V.E due à la réduction de moitié du bonus

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bonus - #Groupe Renault - #Subventions - #Véhicule électrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ivan Segal, directeur du Commerce France du Groupe Renault, souligne que « la baisse de la subvention sur l’électrique pour les entreprises provoque une chute des commandes inquiétante ».

Malgré les avertissements de la filière automobile et du CNPA en particulier, le gouvernement a décidé de réduire le bonus sur les véhicules électriques de moitié en 2020, pour le porter à 3 000 euros, et ne pas le porter aux hybrides rechargeables. Ce mauvais signal envoyé aux entreprise a déjà un impact négatif sur les premières commandes enregistrées dans le B2B en 2020.

« Nous constatons que le niveau de prise de commandes que nous enregistrons sur les véhicules de moins de 50 g de CO2/km avec la baisse de subvention de 6 000 à 3 000 euros pour les professionnels est très inquiétant, tant en janvier qu’en février. La diminution par deux de cette subvention fait en sorte, que pour une entreprise en B2B, l’écart avec le thermique au niveau du TCO l’encourage à acheter des véhicules thermiques et non des véhicules électriques ».

Source : AUTO INFOS (21/2/20), AUTOACTU.COM (24/2/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.