Fermer
Europe

Ionity veut installer un réseau de 400 stations de recharge en Europe d’ici à la fin de 2020

Analyse de presse de 14H00 - Le #Bornes de recharge - #Constructeurs allemands - #Ionity - #Objectif
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’opérateur européen de bornes de recharge pour véhicules électriques Ionity (fondé par BMW, Daimler, Ford et Volkswagen en 2017) veut installer un réseau de 400 stations de recharge en Europe d’ici à la fin de 2020.

Dans un entretien accordé à Automotive News Europe, le président de Ionity, Michael Hajesh, a indiqué que 140 stations étaient déjà opérationnelles et 50 étaient en construction. 200 stations supplémentaires pourront être installées le long d’autoroute ou en ville.

Des partenariats techniques pourraient également être formés pour faciliter l’installation de nouvelles bornes. Ionity prévoir de clarifier la situation à ce sujet d’ici à la fin de l’année,  ou au plus tard au premier trimestre de 2020.

En revanche, concernant la rentabilité de son modèle économique, M. Hajesh a précisé qu’il fallait entreprendre une stratégie à long terme. Plusieurs années pourraient être nécessaires pour réaliser des profits.

Par ailleurs, M. Hajesh s’est félicité de l’arrivée de Hyundai Motor Group comme actionnaire de Ionity. En effet, cela lui confère une expérience d’ingénierie avec une perspective asiatique.

En plus d’apporter leurs investissements, les constructeurs qui sont actionnaires de Ionity apportent leur expérience et leur expertise. Ils mettent également à disposition des véhicules pour des essais en conditions réelles.

En outre, le dirigeant a souligné qu’actuellement, le « plein » d’électricité était disponible à un prix fixe de 8 euros ou 8 livres (selon les marchés). Cependant, il s’agit d’une opération de marketing. A terme, les recharges seront facturées selon le nombre de kW utilisés.

Enfin, M. Hajesh a précisé que les bornes de recharge rapide que produit Ionity ne peuvent pas être installées pour une utilisation domestique, en raison de leur coût. En effet, une borne de recharge classique à domicile coûte environ 1 000 euros, alors que les bornes de recharge rapide de Ionity coûtent environ 20 000 euros.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (18/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.