Fermer
Allemagne

Ionity se fixe pour objectif de disposer d’un réseau de 400 bornes de recharge rapide d’ici à 2020

Analyse de presse de 14H00 - Le #Borne de recharge - #Ionity - #Recharge - #Réseau
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ionity (consortium créé par BMW, Daimler, Ford et Volkswagen) se fixe pour objectif de disposer d’un réseau de 400 bornes de recharge rapide en Europe d’ici à 2020 ; pour l’instant, il compte 28 stations opérationnelles et 44 en construction.

Dans un entretien accordé à Automotive News Europe, le directeur général d’Ionity, Michael Hajesch est revenu sur les objectifs de son entreprise.

Ionity a en premier lieu pour objectif de rendre les infrastructures de recharge davantage disponible pour les consommateurs. Initialement, pour conquérir une nouvelle clientèle, le coût de la recharge sera fixé à 8 euros, ensuite une tarification spécifique sera mise en place.

M. Hajesch a expliqué qu’il était difficile de prévoir quand Ionity serait rentable car cela dépendra de l’essor des véhicules électriques en Europe. Néanmoins, il a souligné que les infrastructures étaient essentielles au développement de l’électromobilité. Néanmoins, il a confirmé qu’une rentabilité ne pouvait pas être espérée à court terme, mais plutôt d’ici 8 à 10 ans.

Le dirigeant a ajouté que Ionity était une plateforme ouverte et que tous les véhicules utilisant une technologie de recharge CCS (pour Combined Charging System) pouvaient utiliser ses stations. Environ 80 % des véhicules électriques utilisent le système CCS (qui est le standard européen).

Enfin, concernant l’implantation des bornes de recharge, M. Hajesch a indiqué que la situation géographique était évidemment l’un des principaux critères de choix (à proximité de grandes villes ou d’attractions touristiques par exemple), mais que la connexion au réseau électrique était également cruciale.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (12/2/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.