Fermer
Etats-Unis

Interpol a lancé un mandat d’arrêt international contre 5 anciens cadres de VW

Le #Enquête - #Justice - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre de l’affaire des moteurs truqués, Interpol a lancé un mandant d’arrêt international contre cinq anciens dirigeants de Volkswagen, accusés de divers actes répréhensibles (conspiration en vue de commettre une fraude, violation des lois environnementales en vigueur aux Etats-Unis).

Parmi les cinq anciens cadres cibles par ces mandats, deux travaillaient sous l’autorité de Martin Winterkorn, l’ancien président du groupe Volkswagen.

Un sixième accusé, l’ancien dirigeant du service de conformité avec la réglementation de la branche américaine de Volkswagen, Oliver Schmidt, avait été arrêté aux Etats-Unis en février. Il est en attente de procès en prison, faute de s’être vu accorder une liberté sous caution.

Les cinq accusés sous le coup de ce mandat d’arrêt ne devraient pas être extradés par l’Allemagne.

Ces six personnes avaient été inculpées par le Département de la Justice en janvier (cf. analyse de presse du 12/1/17). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 22/6/11)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.