Fermer
Espagne

Incendie d’une gigantesque décharge de pneus en Espagne

Le #Pneumatique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Près de dix mille personnes ont quitté vendredi leurs logements, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Madrid, pour s’éloigner d’un nuage de fumée toxique produit par l’incendie d’une gigantesque décharge de pneus, vraisemblablement d’origine criminelle, selon les autorités.

Cette décharge illégale de pneumatiques usagés – la plus vaste du pays selon la presse – est située dans la province de Tolède (centre), sur le territoire des communes de Seseña et de Valdemoro. « Tout semble indiquer que ce désastre a été provoqué intentionnellement », a jugé le maire de Seseña, Carlos Velazquez, en soulignant que les fortes pluies des derniers jours excluaient un déclenchement accidentel. Le feu « a produit un nuage toxique » qui pourrait se diriger vers une partie de Seseña qui compte 20 000 habitants, avait averti le gouvernement de la région de Castille-La Manche (centre) dans un communiqué.

La décharge date des années 1990 et n’a cessé de s’étendre depuis. Elle a été déclarée illégale en 2003 mais rien n’a été fait pour enlever les pneus entassés sur cette grande superficie. Fin 2015, un appel d’offres devait être organisé pour vider la décharge mais il n’a pas encore été lancé. (AFP 13/5/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.