Fermer
Allemagne

IG Metall s’inquiète des conséquences sur l’emploi des grandes transformations qui s’annoncent dans l’industrie

Analyse de presse de 14H00 - Le #Emplois - #IG Metall - #Industrie - #véhicules électriques
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le syndicat allemand de la métallurgie IG Metall estime que l’électrification des véhicules, en faisant notamment reculer la production de moteurs thermiques, détruira plus de 150 000 emplois dans les prochaines années en Allemagne. Or, l’essor du moteur électrique, peu complexe, ne créera que jusqu’à 40 000 postes, si l’ensemble des composants sont produits en Allemagne, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

La stratégie des constructeurs allemands comme Volkswagen, qui investissent massivement dans l’électrique, est «  bâtie sur des fondations fragiles », juge le patron d’IG Metall, Jörg Hofmann, qui souligne le coût élevé des batteries performantes et le nombre insuffisant de bornes de recharge. Le syndicat demande du coup des investissements dans ces secteurs.

La transformation numérique des entreprises, avec l’automatisation et l’intelligence artificielle, apporte également son lot de défis pour l’emploi : 1,5 million de postes pourraient disparaître d’ici à 2035, selon une estimation de l’institut de recherche IAB. Ce sont autant de salariés inquiets pour leur avenir, indique IG Metall.

Source : LESECHOS.FR (25/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.