Fermer
Corée du Sud

Hyundai va investir dans une coentreprise à Gwangju

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coentreprise - #Hyundai - #Production
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Hyundai a annoncé qu’il allait investir 53 milliards de wons (41,4 millions d’euros) dans un projet de coentreprise automobile proposé par la municipalité de Gwangju.

Le projet prévoit l’implantation d’une usine à Gwangju, pour laquelle des fonds doivent encore être trouvés.

Hyundai a indiqué qu’il participait à la coentreprise en tant qu’investisseur non gestionnaire et qu’il fabriquerait un mini tout-terrain de loisir dans l’usine. « Si le gouvernement municipal ne parvient pas à lever les fonds nécessaires, le projet d’usine automobile sera abandonné », a précisé le constructeur, ajoutant que les ouvriers recevraient au départ un salaire de 35 millions de wons (27 300 euros) par an si le projet voit le jour.

Les ouvriers syndiqués de Hyundai sont opposés à ce projet d’investissement. Leur syndicat a indiqué qu’il pourrait lancer un appel à la grève dans toutes les usines coréennes de Hyundai et Kia pour protester contre la décision unilatérale de l’entreprise.

Source : YONHAP (31/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.