Fermer
France

Hyundai restructure drastiquement son réseau de distribution

Le #Hyundai
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Quarante distributeurs Hyundai n’ont pas été renouvelés à la fin de leur préavis de résiliation, au 31 juin. D’après le constructeur, la restructuration du réseau se traduit par la disparition des points de vente Hyundai dans 30 villes (dont 18 où le concessionnaire local conserve néanmoins un statut de réparateur agréé) et par le remplacement du concessionnaire historique par un nouvel opérateur dans 10 autres villes. Hyundai a notamment eu recours à l’ancien réseau Chevrolet pour disposer de meilleures espaces de représentation à Aix-en-Provence, Mulhouse, Nancy et Vernon.

Le réseau Hyundai compte désormais 161 points de vente, dont 92 exclusifs, et se concentre maintenant autour de 102 investisseurs. « D’ici à la fin de l’année, le réseau comptera 170 points de vente », souligne Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai France. « Pour 2014, c’est suffisant au regard des volumes attendus, mais ce n’est pas suffisant pour assurer un service de proximité à nos clients. Notre objectif est d’atteindre 200 points de vente pour être capable de couvrir 90 % du territoire national », ajoute-t-il. (AUTOACTU.COM 17/7/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.