Fermer
Russie

Hyundai-Kia a détrôné AvtoVAZ sur le marché russe

Le #Avtovaz - #Hyundai - #Kia - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Avec près de 50 000 véhicules vendus (26 000 pour Hyundai et 24 000 pour Kia) au cours des deux premiers mois de l’année, Hyundai-Kia a dépassé AvtoVAZ sur le marché russe, créant ainsi un précédent.

Alors que, sur deux mois, le constructeur russe a vu ses ventes plonger de 23,5 % (à 41 131 unités), pour une part de marché de 16,9 %, Hyundai et Kia résistent à la crise (4 % de croissance pour Hyundai, 2,4 % de baisse pour Kia) et dépassent les 20 % de parts de marché.

Certes, Lada est toujours la première marque du marché, devant Hyundai, puis Kia. Mais AvtoVAZ, qui était encore leader sur l’ensemble de l’année 2014, est au coude à coude avec les Coréens. Sa Lada Granta, première vente du marché depuis des années, est d’ailleurs talonnée par la Solaris de Hyundai et par la Rio de Kia.

En février, les ventes de voitures neuves en Russie ont chuté de 37,9 %, à 123 800 unités, sur fond de crise économique (baisse du prix du baril, sanctions internationales), d’effondrement du rouble et d’inflation à deux chiffres qui rendent l’achat d’une voiture neuve hors de prix. Nombre de constructeurs ont arrêté l’importation de véhicules – impossible à rentabiliser avec des composants facturés en euros -, et ralenti au maximum leur production locale.

Dans ce contexte, la résistance de Hyundai-Kia impressionne, même si certains soupçonnent les Coréens de vendre à perte pour gagner des parts de marché. (ECHOS 11/3/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.