Fermer
France

Hyundai France vise un record d’immatriculations pour 2017

Le #Hyundai
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mettant fin en 2014 à l’usage intensif des ventes tactiques pour augmenter ses volumes, Hyundai France avait enregistré cette année-là sa plus faible performance (depuis 2001), avec environ 17 000 immatriculations. Deux années dédiées à la construction des fondamentaux d’une « croissance saine et rentable » plus tard, la marque a réalisé en 2016 son plus gros volume – sans coup de pouce tactique – avec 28 043 immatriculations (+ 17 %).

Parmi les moteurs de la croissance de Hyundai figure la petite i20, dont les volumes ont progressé de 14 % l’an dernier, à 7 790 unités ; il s’agit de sa plus belle performance depuis son lancement en 2014, grâce à l’arrivée des moteurs à essence à injection directe (85 % des ventes d’i20). Mais dans un contexte de croissance du segment très profitable des « C-SUV », c’est logiquement le Tucson qui a gonflé les ventes de la marque. Le Tucson a enregistré plus de 13 000 immatriculations (+ 256 %), pour représenter 46 % du mix. Le véhicule a également servi de « cheval de Troie » à Hyundai pour augmenter ses ventes auprès des sociétés (plus de 2 586 Tucson vendus aux entreprises et aux loueurs de longue durée en 2016).

Le développement du réseau, avec l’ouverture de 17 nouveaux points de vente et de service en 2016 (dont 5 nouveaux investisseurs), porté à 192 sites, a également participé à la croissance des immatriculations de la marque. D’ailleurs, grâce à la hausse des ventes associée à un mix favorable et à une progression des activités pièces et accessoires (respectivement + 6 % et + 12 %), le taux de rentabilité moyen du réseau devrait enfin dépasser la barre des 1 % cette année, à 1,2 %. « En 2014, 40% de nos distributeurs se trouvaient dans le rouge. Aujourd’hui, à peine 15% des distributeurs sont en perte », souligne Lionel French-Keogh, directeur de Hyundai France.

En 2017, Hyundai vise une croissance de 10 % de ses volumes, à 31 000 unités, ce qui lui permettrait d’établir un nouveau record pour la marque sur le marché français. L’objectif est de maintenir les volumes de Tucson et d’i20, et d’augmenter les ventes de ses berlines du segment C, les i30 et Ioniq, notamment auprès des entreprises. D’ailleurs, le directeur de Hyundai France Lionel French-Keogh attend une croissance de 20 % auprès de cette clientèle. En plus de s’appuyer sur un renforcement des ses centres Hyundai entreprises (pour qu’ils passent de 35 à 40), qui ont réalisé 50 % des ventes sociétés en 2016, la marque compte sur l’enrichissement de sa gamme i30 et une amélioration de sa compétitivité. Surtout, la gamme i30 viendra s’enrichir ce trimestre d’une variante break indispensable sur le canal des flottes, puisque cette carrosserie représente 30 % des ventes. Suivront ensuite une version sportive et une déclinaison fastback à quatre portes. Avec la i30 et l’Ioniq, qui sera commercialisée en version hybride rechargeable cette année, « nous aurons l’offre de motorisations la plus riche du marché sur le segment C. Nous espérons donc doubler notre part de marché sur ce segment (à 1,2 %) ; avec 4 000 à 5 000 véhicules », ajoute le dirigeant.

Hyundai devrait également profiter cette année de l’arrivée d’un nouveau produit phare : un SUV sur le segment B, attendu en octobre. En année pleine, « grâce à la légitimité de Hyundai dans le SUV », le la marque entend réaliser avec ce nouveau modèle autant d’immatriculations qu’avec le Tucson. Viendra enfin s’ajouter en septembre un véhicule utilitaire, le H350. Avec ce modèle, qui suppose une nouvelle organisation au sein de la marque, Hyundai attend environ 400 immatriculations en année pleine. (AUTOACTU.COM 25/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.