Fermer
France

Hydro-Québec veut produire « les batteries du futur » en Aquitaine

Le #Batterie - #Electrique - #Investissement - #Production
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le géant canadien de l’énergie Hydro-Québec vient d’annoncer l’ouverture d’une filiale à Lacq (Pyrénées-Atlantiques), en partenariat avec la Région Aquitaine, en vue de créer localement « toute la chaîne de production des batteries du futur ».

Ces batteries sont capables de stocker dix fois plus d’énergie que les lithium-ion. SCE France va ainsi développer et produire des batteries LFP (lithium-fer-phosphate) utilisant des nanoparticules. « Ce sont les batteries les plus sûres au monde. De plus, nous disposons de matériaux en abondance et à faible coût », souligne Karim Zaghib, directeur de SCE France.

Ces batteries peuvent supporter 30 000 cycles de rechargements, contre 1 000 pour les lithium-ion, et leur durée de vie est de dix ans au minimum, contre trois pour les lithium-ion. Avec cette technologie, d’ici à cinq ans, une voiture électrique pourrait rouler 500 km en totale autonomie. En outre, contrairement à la batterie de Tesla, la batterie d’Hydro-Québec fait la taille d’une feuille A4. Aujourd’hui, Hydro-Québec est la seule entreprise au monde à même de maîtriser l’ensemble de la chaîne de production de ces batteries. (TRIBUNE 21/2/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.