Fermer
Japon

Honda a développé un moteur électrique sans terres rares lourdes pour ses hybrides

Le #Honda - #Hybride - #Innovation - #Terres rares
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Honda est parvenu à développer un moteur électrique sans terres rares lourdes destiné à ses véhicules hybrides. Conçu avec le groupe japonais Daido Steel, ce nouveau moteur synchrone à aimants permanents sera introduit sur le monospace Honda Freed hybride, qui sera lancé sur les marchés asiatiques à l’automne.

Les terres rares telles que le néodyme (terre rare légère) et le dysprosium (terre rare lourde) sont des éléments qui proviennent majoritairement de Chine et dont le coût est très élevé. Le nouveau moteur de Honda se passe de terres rares lourdes, sans dégrader les performances et en diminuant le coût de conception d’environ 10 %. Déjà en 2012, Honda avait développé une technique permettant de recycler jusqu’à 80 % des terres rares contenues dans ses moteurs hybrides

Pour réduire le coût de la technologie et la dépendance vis-à-vis de la Chine, certains constructeurs utilisent pour leurs voitures électriques des moteurs asynchrones (Tesla) ou synchrones à rotors bobinés (Nissan, Renault), qui ne nécessitent pas de terres rares. Mais les moteurs synchrones à aimants permanents dotés de terres rares restent très répandus. (AUTOMOTIVE NEWS, MONITEUR AUTOMOBILE 15/7/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.