Fermer
France

Hausse de la mortalité routière au premier trimestre

Analyse de presse de 14H00 - Le #Décès - #Mortalité routière - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 250 personnes ont été tuées sur les routes de métropole au mois de mars, en hausse de 7,3 %. Sur l’ensemble du premier trimestre 2019, la mortalité a augmenté de 9,3 % par rapport à 2018, avec 63 décès supplémentaires.

Après  une année 2018 marquée par des chiffres historiquement bas, le nombre de tués sur les routes a ainsi connu, en 2019, son troisième mois de hausse consécutif en mars. « Le premier trimestre de l’année 2019 se caractérise par une hausse de la mortalité, avec 741 personnes tuées. Comparé à la moyenne sur cinq années (2013-2017), cela représente 25 morts supplémentaires », souligne la Sécurité routière dans un communiqué.

La hausse en mars concerne principalement les cyclistes (+ 8 %), les cyclomotoristes (+ 7 %), et les piétons (+ 5 %), souligne le communiqué. « La mortalité des cyclistes est la plus forte relevée pour un mois de mars depuis dix ans, avec 18 décès estimés en mars 2019″, constate la Sécurité routière.

L’augmentation globale de la mortalité serait due à » la météo printanière (qui) a favorisé les déplacements », mais également au « relâchement des comportements lié  au vandalisme sur les radars », dans le cadre notamment du mouvement des « gilets jaunes ».

Début janvier, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait fait état de « près de 60 % des radars […] neutralisés, attaqués, détruits ». Ils seront tous remplacés par  de nouveaux modèles plus performants, avait indiqué la Sécurité routière. Juchés sur des mâts de quatre mètres, ces appareils, baptisés « radars tourelles », voient plus loin et mieux, et « peuvent différencier les véhicules soumis à des limitations différentes », selon le gouvernement.

Il est constaté « une très légère augmentation de la vitesse moyenne entre décembre 2018 et février 2019, qui reste cependant très en-dessous des vitesses pratiquées avant la mise en place de la mesure 80 km/h, ce qui signifie que le gain de vies épargnées est préservé », souligne la Sécurité routière. La mortalité sur les routes hors agglomération serait d’ailleurs en baisse au premier trimestre, contre une hausse sur le réseau autoroutier et en agglomération.

Source : LES ECHOS (19/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.