Fermer
Allemagne

Hans Michel Piëch reprend les parts de Ferdiand Piëch dans Porsche SE

Le #Conseil de surveillance - #Participation - #Porsche - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Hans Michel Piëch reprend la participation de 14,7 % de son frère Ferdiand Piëch dans Porsche SE, et devient ainsi le principal actionnaire individuel dans la holding qui est également actionnaire majoritaire du groupe Volkswagen.

Le montant de ce rachat de participation est estimé à environ un milliard d’euros. Hans Michel Piëch dispose désormais à lui seul de 29,4 % de Porsche SE, soit une minorité de blocage (plus de 25,1 % des parts).

Les 4,3 % qu ne seront pas nécessaires à Hans Michel Piëch pour conserver cette minorité de blocage seront répartis entre différents membres des familles Porsche et Piëch.

La reprise de la participation de Ferdinand Piëch par son frère Hans Michel a été « une décision commune des familles Porsche et Piëch ».

Ferdinand Piëch restera au sein du conseil de surveillance de Porsche SE jusqu’à ce que cette cession soit finalisée (au plus tard cet automne). (AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 6/4/17)

Par ailleurs, le syndicat IG Metall a proposé trois femmes – Ulrike Jacob, Bertina Murkovic et Birgit Dietze – pour prendre des sièges au sein du conseil de surveillance du groupe Volkswagen. Une fois leurs nominations validées, le conseil de surveillance du groupe allemand affichera un taux de féminisation de 30 %, respectant ainsi le quota de féminisation imposé aux entreprises cotées en bourse en Allemagne depuis janvier 2016. (SPIEGEL 7/4/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.