Fermer
Europe

Guillaume Boisseau (Nissan Europe) : « Nous allons retrouver notre rythme de ventes »

Analyse de presse de 14H00 - Le #Electrique - #Nissan - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Guillaume Boisseau, successeur de Bernard Loire à la tête de Nissan West Europe, revient sur le difficile exercice 2018 avant d’évoquer les perspectives pour 2019.

En 2018, Nissan a en effet vu ses ventes en Europe reculer de près de 17 %. « Il faut d’abord souligner que nous comparons les volumes de l’an dernier à une année 2017 record. 2018 a été de surcroît marquée par l’entrée en application de la norme Euro 6d et du cycle WLTP.  Nous avons, de concert avec le réseau, réalisé un planning de lancement des motorisations conformes à ces deux réglementations et avons fait en sorte que les concessionnaires aient toujours des véhicules à vendre. Puis nous avons vendu sur stock durant la deuxième partie de l’année, qui a donc été plus difficile », explique M. Boisseau.

Nissan a également pâti en 2018 de l’impact de sa stratégie de réduire la voilure sur les immatriculations tactiques. « La part des loueurs courte durée et celle des VD est ainsi passée de 17 à 10 %, ce qui représente un volume significatif. Ce choix d’assainir nos canaux de ventes a été décidé au niveau européen avec la volonté de préserver la valeur résiduelle de nos modèles et le business des distributeurs », poursuit M. Boisseau.

« Cette année, nous allons bénéficier de la totalité des motorisations adaptées aux nouvelles réglementations et ainsi retrouver le rythme de ventes que nous avions auparavant. Les bonnes performances de la Micra, avec des immatriculations en hausse de 30 %, en témoignent. Nous voyons aussi notre mix de ventes évoluer en faveur de l’électrique, sur lequel nous sommes les pionniers. En 2018, la Leaf a totalisé 4 726 ventes, soit une hausse de 89 %. Globalement, cette technologie a pesé 8 % de nos ventes en 2018 et représente déjà 12 % sur les deux premiers mois de l’exercice actuel ».

Nissan va continuer à se positionner sur l’électrique, sachant qu’en 2022, plus de 45 % de ses ventes seront électrifiées. S’agissant du thermique, Nissan a renouvelé la totalité des motorisations sur les Micra et Qashqai. L’offre est plus large avec, pour notre SUV, un nouveau diesel 115 ch associé à une boîte double embrayage et, pour la citadine, le lancement du 1.0 l en version 100 ou 117 ch, avec boîte manuelle ou automatique. « Nous présentons aussi à Genève le concept IMQ qui donne la direction stylistique que prendront les crossovers de troisième génération. Il introduit aussi la technologie e-Power en Europe. Déjà disponible au Japon sur la Nissan Note, cette technologie permet à l’énergie électrique de la batterie, alimentée par le moteur thermique, d’entraîner les roues en permanence et d’en faire ainsi un modèle électrique. Sur le Note, cette configuration a été choisie par 70 % des japonais », se félicité Guillaume Boisseau.

 

Source : JOURNALAUTO.COM (6/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.