Fermer
Chine

Guerre commerciale avec les Etats-Unis : la Chine a appliqué des mesures de représailles

Analyse de presse de 14H00 - Le #Droits de douane - #Etats-Unis - #Importations - #Taxe
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après que le gouvernement américain a annoncé qu’il imposerait désormais des taxes douanières sur 34 milliards de dollars de produits importés depuis la Chine, le gouvernement chinois a – en représailles – annoncé qu’il augmentait ses taxes à l’importation sur 34 milliards de dollars de produits américains.

Les 818 produits américains concernés (ce qui inclut les véhicules légers) seront désormais taxés à 40 % (contre 15 % précédemment).

Par ailleurs, étant donné que la Chine importe presque 4 fois moins qu’elle n’exporte de produits vers les Etats-Unis, les droits de douane pourraient ne pas être suffisants pour contrer les mesures américaines.

La Chine pourrait donc décider de pénaliser les entreprises américaines présentes en Chine via un arsenal de mesures (contrôles sanitaire, sécuritaires et fiscaux, boycott, etc.). Le secteur automobile est déjà dans le collimateur du gouvernement chinois depuis mai (avec notamment davantage d’inspections).

Pékin pourrait également s’attaquer à l’image des entreprises américaines, ce qui par le passé a pu conduire à des baisses de ventes de 50 % pour les constructeurs coréens par exemple.

La Chine pourrait également déconseiller à ses ressortissants de partir en voyage aux Etats-Unis. Or, le tourisme représente l’équivalent – en montant – des importations chinoises d’avions américains.

Toutes ces mesures pourraient entraîner une réelle guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.Selon un porte-parole du Ministère chinois du Commerce, les Etats-Unis auraient initié « la plus importante guerre commerciale de l’histoire de l’économie mondiale ». Le Premier Ministre chinois Li Keqiang, a regretté cette escalade, estimant qu’une guerre commerciale n’était « jamais une solution » et qu’il n’y aurait pas de gagnants dans cette situation.

Les constructeurs allemands s’attendent à subir un important impact suite à ces mesures de représailles. En effet, pour BMW et Daimler, en particulier, les échanges commerciaux vont être de plus en plus compliqués. Ces deux constructeurs produisent des véhicules de loisir dans leurs usines américaines, pour ensuite les exporter, notamment vers la Chine. Ils seront donc affectés par les représailles chinoises.

Cela s’ajouterait aux taxes douanières que les Etats-Unis veulent également mettre en place contre les exportations européennes.

Etant donné que l’industrie automobile allemande serait particulièrement impactée, la Chine cherche du soutien après de l’Allemagne. Le gouvernement chinois pourrait notamment offrir de meilleures opportunités de développement pour les entreprises allemandes en Chine.

Source : BLOOMBERG, AUTOMOTIVE NEWS CHINA, AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL (06/07/18), ZEIT (06 et 07/07/18), AFP (07/07/18), SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (06 et 09/07/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.