Fermer
Etats-Unis

GM a vendu son usine de Lordstown à la start-up Lordstown Motors

Analyse de presse de 14H00 - Le #General Motors - #Lordstown Motors - #Pick-ups - #Rachat - #Start-up - #Usine - #Véhicules électrifiés
Icone de twitter
UTACCERAM Icone de retweet
RT @UTACCERAM: Malgré la période de confinement, UTAC CERAM poursuit sa politique de croissance ambitieuse Nous maintenons nos
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: On we talk about MotorsportsWinking face and particularly Did you know that most of our @RenaultF1Team #Fridays #F1
Icone de twitter
GroupePSA Icone de retweet
RT @GroupePSA: Le 2019 du est en ligne ! Pour la 5ème année consécutive, le Groupe reçoit le niveau « Advanced » #RapportRSE #GroupePSA
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

Le groupe américain General Motors a vendu son usine de Lordstown à la start-up Lordstown Motors, fondée spécialement pour sauver cette usine de l’Ohio.

L’usine avait été ouverte par le groupe GM en 1966 et le constructeur avait annoncé l’an dernier qu’il arrêterait de produire de nouveaux modèles sur le site.

Les termes de l’accord entre General Motors et Lordstown Motors n’ont pas été dévoilés.

Pour rappel, la start-up Lordstown Motors est affiliée au constructeur Workhorse. Un ancien cadre de Workhorse, Steve Burns, est d’ailleurs le président de Lordstown Motors. En outre, Workhorse et Lordstown Motors partagent des droits de propriété intellectuelle portant sur les systèmes de transmissions électrifiées.

La start-up doit désormais lever des fonds afin d’adapter l’usine de Lordstown, qui produisait des version thermiques de la Chevrolet Cruze, afin qu’elle puisse accueillir la production de pick-ups hybrides rechargeables.

Le premier modèle de Lordstown Motors devrait être baptisé Endurance. Il s’agira d’un pick-up électrifié.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (7/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES