Fermer
Etats-Unis

General Motors va investir plus de 900 millions de dollars dans deux usines aux Etats-Unis

Le #General Motors - #Investissement - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

General Motors a annoncé hier un investissement de 788,7 millions de dollars sur son site de Spring Hill (Tennessee) pour y produire de nouveaux moteurs et moderniser ses installations. Les travaux débuteront en mai et dureront plusieurs années. L’usine de Bay City (Michigan), qui fabrique des composants pour les moteurs et les transmissions, bénéficiera pour sa part d’un investissement de 118 millions de dollars.

L’investissement à Spring Hill créera 792 emplois et en garantira 16 autres. Celui qui sera réalisé à Bay City créera 29 emplois et en garantira 67, a précisé le constructeur.

Les deux investissements font partie des fonds que General Motors s’est engagé à investir dans ses usines américaines lors de la conclusion d’un nouvel accord quadriennal avec l’UAW l’automne dernier.

General Motors fabrique à Spring Hill des véhicules (Cadillac XT5 et GMC Acadia), des moteurs à quatre cylindres et des emboutis. Plus de 2 600 personnes travaillent sur le site. L’usine de Bay City emploie 394 personnes. (FREEP.COM, DETROIT NEWS 27/4/16, COMMUNIQUE GENERAL MOTORS)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.