Fermer
Etats-Unis

General Motors repousse les demandes d’un investisseur activiste

Le #Actionnaire - #Capital - #Direction - #General Motors
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le fonds spéculatif Greenlight Capital fondé par David Einhorn, qui détient environ 1 % du capital de General Motors, a proposé au constructeur d’instaurer deux catégories d’actions ordinaires, dont une seule donnerait droit à un dividende, afin d’accroître sa flexibilité financière et de mieux récompenser ses actionnaires.

General Motors a repoussé cette idée, ainsi que quatre nominations à son conseil d’administration proposées par M. Einhorn.

Le constructeur explique dans un communiqué que la structure du capital proposée par Greenlight Capital « créerait un niveau élevé de risque et ne serait pas dans l’intérêt des actionnaires de General Motors ». « Le conseil d’administration et les dirigeants de GM transforment fondamentalement notre entreprise en mettant en oeuvre un plan qui se traduit par des résultats financiers et opérationnels record et rémunère bien nos actionnaires », souligne Mary Barra, présidente de General Motors.

Concernant les nominations proposées à son conseil d’administration, General Motors indique qu’il « a un conseil d’administration très expérimenté » et que celui-ci a décidé à l’unanimité de ne pas recommander ces nominations à ses actionnaires.

Greenlight Capital est actionnaire de General Motors depuis 2011. Selon Reuters, il détenait une participation d’environ 0,88 % dans son capital au 31 décembre 2016.

M. Einhorn a indiqué que malgré le rejet de ses propositions, il soutenait Mme Barra. (AUTOMOTIVE NEWS, AFP 28/3/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.