Fermer
Etats-Unis

General Motors offre une remise de 500 dollars aux propriétaires des voitures qu’il a rappelées aux Etats-Unis

Le #General Motors - #Rappel De Véhicule
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

General Motors a informé ses concessionnaires qu’il ne reprendrait pas les quelque 1,37 million de voitures rappelées aux Etats-Unis en raison d’un défaut sur les contacteurs d’allumage (voir les revues de presse des 14 et 26/2/14). En revanche, il consentira à leurs propriétaires une remise de 500 dollars lors de l’achat d’un nouveau véhicule et leur permettra de bénéficier sans frais d’une voiture de remplacement ou de location.

General Motors devrait commencer à réparer les véhicules concernés par le rappel aux alentours du 7 avril. Selon les estimations de plusieurs analystes, le coût total de l’opération pourrait ne pas excéder 150 millions de dollars. Le coût de la pièce de remplacement devrait se situer entre 2 et 5 dollars seulement, et Delphi, qui a conçu la pièce défectueuse, pourrait supporter une partie du coût du rappel.

Par ailleurs, des documents transmis par General Motors à la NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) indiquent que le constructeur aurait pu avoir connaissance de défauts sur les contacteurs d’allumage dès 2003. Un problème d’allumage sur une Saturn Ion de présérie avait en outre été signalé en 2001. (AUTOMOTIVE NEWS, DETROIT NEWS, FREEP.COM 12/3/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.