Fermer
Etats-Unis

General Motors a présenté son plan d’indemnisation des victimes des défauts d’allumage sur ses véhicules

Le #General Motors - #Rappel De Véhicule
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

General Motors a dévoilé hier son plan d’indemnisation des victimes d’accidents liés aux défauts d’allumage qui l’ont conduit à rappeler tardivement 2,6 millions de véhicules au mois de février.

Le plan, présenté par l’avocat du constructeur, Kenneth Feinberg, prévoit une indemnisation d’au moins 1 million de dollars pour chaque décès et une indemnisation comprise entre 20 000 et 500 000 dollars pour les victimes de préjudices corporels. Les plaignants devront prouver que la défaillance du commutateur d’allumage a été la « cause immédiate du décès ou du préjudice corporel causé par l’accident ». Les demandes d’indemnisation seront examinées à compter du 1er août et le groupe se donnera de 90 à 180 jours pour verser les sommes aux plaignants. M. Feinberg a dit s’attendre à « un nombre important de demandes ».

Selon un décompte de General Motors, le défaut des commutateurs aurait provoqué 54 accidents, entraînant la mort d’au moins 13 personnes. Mais selon un examen des statistiques fédérales d’accidents de la circulation réalisé par la presse américaine, ce sont 309 conducteurs et passagers qui auraient été tués dans des accidents impliquant un véhicule de General Motors rappelé dans lequel le sac gonflable ne s’est pas déployé. Quelque 228 autres personnes auraient été blessées. (AFP 30/6/14, ECHOS 1/7/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.