Fermer
Etats-Unis

General Motors a lancé une action judiciaire contre FCA

Analyse de presse de 14H00 - Le #Corruption - #Fiat Chrysler Automobiles - #General Motors - #Plainte - #UAW
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Aux Etats-Unis, le groupe General Motors a lancé une action judiciaire contre Fiat Chrysler Automobiles (FCA) pour des faits de corruption supposée.

GM a précisé avoir déposé cette plainte contre FCA « pour le tort que ses actions ont causé à notre entreprise et pour s’assurer qu’on joue tous à armes égales à l’avenir ».

Cette affaire est liée à une enquête sur des faits de corruption touchant le syndicat automobile UAW.

Dans le cadre de cette affaire, l’UAW a débuté le processus d’expulsion de deux dirigeants – le président Gary Jones et le directeur régional Vance Pearson (voir article dédié).

Selon la plainte de GM, FCA aurait versé des pots-de-vin aux cadres de l’UAW sous la forme de fonds alloués à un centre de formation co-dirigé par l’UAW. En contrepartie, FCA aurait obtenu d’importantes concessions lors des négociations salariales en 2009, 2011 et 2015.

FCA reproche à GM d’avoir déposé cette plainte pour perturber sa fusion avec le Groupe PSA, ainsi que ses négociations salariales en cours avec l’UAW.

Source : AFP, AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (20/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.