Fermer
Chine

Geely et DRB-Hicom vont s’associer pour produire des voitures Proton

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coentreprise - #DRB-Hicom - #Geely - #Malaisie - #Production - #Proton
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe chinois Geely prévoit de former une coentreprise avec le conglomérat malaisien DRB-Hicom en vue d’assembler des voitures de la marque Proton en Chine.

Il s’agirait d’une coentreprise à parité, qui produirait des véhicules « conventionnels » et à énergies alternatives.

Les deux entreprises sont en discussions pour trouver une site de production et pour définir le montant d’investissements nécessaire.

Un accord de partenariat stratégique avait déjà été signé le 18 août entre Geely et DRB-Hicom, à l’occasion d’une visite du Premier Ministre  malaisien Mahathir Mohamad au siège de Geely à Hangzhou.

En juin 2017, Geely avait acquis 49,9 % du groupe Proton Holdings, qui détient la marque d’automobiles Proton (reprenant à l’occasion 51 % du constructeur Lotus, détenu auparavant par Lotus).

Geely avait alors indiqué qu’il avait pour intention de relancer la croissance de Proton et Lotus et de les ramener à la rentabilité.

Source : XINHUA NEWS (20/08/2018), AUTOMOTIVE NEWS CHINA (28/08/2018)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.