Fermer
Monde

Geely choisit Zenuity comme fournisseur de technologies de conduite autonome

Analyse de presse de 14H00 - Le #Chine - #Conduite autonome - #Geely - #Start-up - #Suède - #Technologie - #Veoneer - #Volvo Cars - #Zenuity
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe chinois Geely choisit Zenuity, la coentreprise entre Volvo Cars et le groupe technologique suédois Veoneer, comme fournisseur de technologies de conduite autonome et assistée.

Ces technologies sont appelées à équiper les voitures des marques Geely Auto, Polestar, Lynk & Co et Lotus.

Dennis Nobelius, directeur général de Veoneer, s’est félicité de l’accord avec Geely, qui constitue selon lui une grande victoire, car seules trois à cinq plateformes de logiciels de conduite autonome de première génération seront toujours présentes à la fin de la prochaine décennie, contre plus d’une quarantaine actuellement (selon les estimations de CB Insights).

En outre, Veoneer avait dû mené une évaluation de Zenuity, chercher des mesures d’efficience pour la start-up et lever des capitaux, afin de faire face aux coûts que représentent les lourds investissements dans la conduite autonome, d’autant que cette technologie tarde à être adoptée, faute d’un cadre juridique adéquat, mais aussi en raison de récents accidents.

Basé à Göteborg, Zenuity a été créée en 2017 par Volvo et par Autoliv, l’ancienne maison mère de Veoneer, qui a investi 1,1 milliard de couronnes suédoises (environ 100 millions d’euros) dans la société.

Zenuity est en concurrence notamment avec Waymo, propriété d’Alphabet, la maison mère de Google, qui a reçu l’an dernier une autorisation pour tester des voitures sans conducteur sur les routes de Californie.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (19/6/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.