Fermer
France

France Stratégie propose de nouvelles pistes pour réduire les émissions de CO2 des voitures

Analyse de presse de 14H00 - Le #CO2 - #Emissions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Depuis deux ans, la moyenne des émissions C02 des voitures neuves ne baisse plus en Europe et en France, mais stagne ou augmente très légèrement. Ce phénomène est imputable à la fois au scandale du Dieselgate et à l’engouement pour les véhicules de loisir. France Stratégie propose quelques pistes pour modifier la tendance. Constatant que la baisse de 30 % des émissions moyennes est largement factice depuis 2001 – sur la route, on est plutôt à moins 10 % -, l’organe de réflexion public rattaché à Matignon estime qu’il faut réintroduire dans le jeu des bonus-malus le paramètre de la taille des véhicules.

Pour limiter les travers sociaux et environnementaux de l’électrification, l’étude suggère également de créer un cadre favorisant la fabrication « propre » de batteries et la circulation en mode électrique des véhicules hybrides.

Pour éviter les « externalités négatives » de l’électrification du parc sur l’emploi et sur l’atmosphère, France Stratégie préconise enfin de mettre en place une taxe carbone incitant les constructeurs à produire ou faire produire les batteries électriques dans des pays où l’énergie est plutôt décarbonée – pas en Pologne ou en Chine, par exemple.

Source : ECHOS (20/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.