Fermer
France

Forte croissance du marché des flottes en avril

Analyse de presse de 14H00 - Le #Diesel - #Electrique - #Essence - #flottes - #V.U.L. - #Ventes - #voitures
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les flottes ont tiré le marché automobile français vers le haut en avril 2019. Au total, 74 894 véhicules particuliers et utilitaires légers ont été immatriculés pour le compte de professionnels, en hausse de 14,9 % par rapport à avril 2018. Les loueurs de longue durée, les administrations et les entreprises, les trois composantes du marché des flottes, ont ainsi représenté 32,3 % du marché automobile national en avril.

Avec 42 916 unités, les immatriculations de voitures particulières en BtoB ont progressé de 18 % le mois dernier avec un phénomène majeur : l’effondrement du diesel au profit de l’essence. Les volumes de véhicules diesel ont chuté de 9,6 %, à 23 737 unités, tandis que ceux de véhicules essence ont fait un bond de 76,4 %, à 15 613 unités. Au final, le diesel n’a représenté que 55,3 % des immatriculations en avril, contre 36,4 % pour l’essence. Les professionnels ont également accéléré l’intégration de véhicules essence (1 129 unités, + 30,5 %) et hybrides (2 420 unités, + 6,7 %).

Du côté des utilitaires légers, la hausse est de 11 %. Le mois d’avril s’est achevé sur un total de 31 978 immatriculations de VUL avec une très forte pénétration du diesel. Encore fortement favorisé par la fiscalité, ce carburant a représenté 92,6 % du volume enregistré. On note malgré tout un léger déclin lié à la montée en puissance de l’essence (1 510 unités, + 64,5 %) et de l’électrique (643 unités, + 78,1 %).

Depuis janvier, le marché des flottes affiche une belle dynamique puisqu’il progresse de 8,4 %, à 293 130 unités, dont 168 867 voitures particulières (+ 7,9 %). Le diesel porte sur 98 530 unités (- 15,2 %, 58,3 % de part de marché), rattrapé par l’essence, qui cumule plus de 57 000 unités (+ 57,5 %, 33,8 % de part de marché). L’hybride est en léger repli (- 4,3 %, 8 959 unités) et l’électrique se maintient sur une dynamique élevée (+ 18 %, 4 219 unités).

Le segment des utilitaires légers cumule quant à lui 124 263 immatriculations, ce qui correspond à une progression de 9,1 %. Avec 114 724 unités, le diesel demeure le carburant privilégié par les pros même si les énergies alternatives, notamment l’essence (6 272 unités, + 64,4 %) et l’électrique (2 427 unités (+ 106,7 %), effectuent une petite percée.

Source : JOURNALAUTO.COM (2/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.