Fermer
Brésil

Fort recul des ventes et de la production de véhicules au Brésil sur quatre mois

Le #Marché - #Production - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ventes et la production de véhicules au Brésil ont enregistré un fort recul au cours des quatre premiers mois de l’année et continueront à chuter jusqu’en juin, un nouveau signe négatif pour une industrie frappée par le ralentissement de l’économie. D’après les données de l’Anfavea (Association des constructeurs d’automobiles) diffusées le 7 mai, 881 770 véhicules ont été fabriqués de janvier à avril, soit 17,5 % de moins que sur la même période de 2014, et les ventes se sont établies à 893 630 unités, en recul de 19,2 %.

Pour le seul mois d’avril, la production a été de 217 100 véhicules, en baisse de 21,7 %, et les ventes ont atteint 219 300 unités, en chute de 25,2 %. « Nous avions déjà prévu un mois d’avril difficile, comme le seront mai et juin. Nous traversons une période de difficultés », a déclaré Luiz Moan Yabiku, président de l’Anfavea. Le nombre de véhicules stockés est « très élevé », a-t-il ajouté, admettant que le manque d’activité conduisait « toutes les entreprises à s’adapter à ces niveaux de vente », ce qui aura des conséquences sur le marché du travail, dans une conjoncture d’économie en berne.

Après avoir enregistré un record de fabrication en 2013, l’industrie automobile brésilienne a commencé à montrer des signes de ralentissement en 2014. Elle emploie aujourd’hui 139 580 personnes, soit 9,5 % de moins qu’en avril 2014.

Récemment, Volkswagen a mis en vacances collectives une partie de ses ouvriers pendant dix jours, dans le but « d’ajuster le volume de production de la demande de marché », selon un communiqué du groupe. Des mesures similaires ont été adoptées par d’autres fabricants comme General Motors.

Le Brésil est le septième producteur mondial de véhicules, avec une production de 3,15 millions d’unités en 2014, soit 560 000 de mois que l’année précédente. L’économie brésilienne a connu une croissance de 0,1 % en 2014, sa quatrième année de faible expansion, et ne devrait sortir du tunnel qu’en 2016. (AFP 7/5/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.