Fermer
Mexique

Ford travaille à des compensations pour ses fournisseurs au Mexique

Le #Ford - #Fournisseur - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Suite à l’abandon de son projet de construction d’une usine au Mexique, l’Américain Ford travaille à un plan de compensations pour les fournisseurs qui auraient dû approvisionner cette usine.

Les coûts de ces compensations ne devraient pas être trop élevés, étant donné que la région du Mexique dans laquelle Ford comptait s’installer est une zone où sont implantées de nombreuses usines. Les équipementiers étaient donc déjà présents pour approvisionner d’autres sites.

Le constructeur rendra en outre les terrains qu’il avait acquis au gouvernement mexicain.

Ford avait annoncé début janvier qu’il renonçait à construire une usine d’un coût de 1,6 milliard de dollars à San Luis Potosi, au Mexique, et qu’il allait investir 700 millions de dollars dans son usine de Flat Rock, dans l’Etat du Michigan, pour y produire des véhicules autonomes et dotés de motorisations électriques (cf. revue de presse du 4/1/17).

Cette décision avait fait suite aux déclarations du Président américain Donald Trump incitant les constructeurs américains à rapatrier leur production aux Etats-Unis. (BLOOMBERG 12/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.