Fermer
Royaume-Uni

Ford souhaite que les aides liées au Brexit s’étendent à l’ensemble de l’industrie

Le #Aides - #Ford - #Nissan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Jim Farley, le patron de Ford Europe, a appelé à ce que toute aide accordée par le gouvernement britannique à des entreprises qui exportent leurs produits du Royaume-Uni vers l’Union européenne soit appliquée à l’ensemble de l’industrie.

Ces commentaires font suite à l’annonce de Nissan concernant sa production au Royaume-Uni. En effet, le Japonais a indiqué qu’il allait produire le nouveau Qashqai dans son usine de Sunderland et qu’il allait également accueillir la production du futur X-Trail sur ce site.

Or, Nissan avait prévenu que si des droits de douane risquaient d’être imposés sur les exportations de véhicules depuis le Royaume-Uni (conséquence possible du Brexit), il quitterait le pays.

Son choix de continuer à produire des véhicules au Royaume-Uni (et même d’accueillir la production d’un nouveau modèle) aurait été motivé par des « garanties » de la part du gouvernement britannique.

Ford demande donc à ce que tous les constructeurs bénéficient du même traitement que Nissan. Le constructeur américain n’assemble pas de véhicules en Grande-Bretagne, mais y a fabriqué près des deux tiers de la production totale de moteurs du pays en 2015 (2,4 millions de moteurs). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 28/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.