Fermer
Russie

Ford réduit la voilure en Russie

Analyse de presse de 14H00 - Le #Ford - #Ford Sollers - #Restructuration
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ford a annoncé que sa coentreprise en Russie Ford Sollers allait se retirer du marché des voitures dans ce pays et fermer ses usines d’assemblage à Naberejnye Tchelny et Saint-Pétersbourg ainsi que son usine de moteurs d’Elabuga.

Ces mesures s’inscrivent dans une restructuration qui verra Sollers prendre le contrôle de la société conjointe, actuellement dirigée par Ford. Ford Sollers se concentrera sur les véhicules utilitaires. Il cessera de produire des voitures particulières d’ici à la fin juin.

L’usine de Saint-Pétersbourg assemble la Focus et la Mondeo, celle de Naberejnye Tchelny la Fiesta et l’EcoSport. La fermeture des deux sites entraînera des suppressions d’emplois « importantes », a indiqué Ford.

Le constructeur américain a été le premier constructeur international à lancer l’assemblage de véhicules en Russie en 2002. La coentreprise avec Sollers a été établie en 2011.

Selon l’AEB (association des entreprises européennes en Russie), les ventes de voitures neuves en Russie devraient augmenter de 3,6 % cette année.

Ford avait annoncé en janvier qu’il réexaminait ses activités en Europe, dont celles en Russie, dans le cadre d’une restructuration plus large de ses activités déficitaires. Le constructeur a une capacité de production de 360 000 véhicules par an an en Russie.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (27/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.