Fermer
Royaume-Uni

Ford ne veut pas être désavantagé au Royaume-Uni

Le #Dirigeant - #Ford - #Politique économique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à l’AFP (29/11/16), Jim Farley, patron de Ford Europe, a prôné un traitement équitable pour tous les constructeurs d’automobiles au Royaume-Uni, un marché important pour le groupe américain, après le vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

« Ford est le deuxième employeur dans la recherche et le développement automobile au Royaume-Uni après Jaguar Land Rover », et il possède deux importantes usines de moteurs dans ce pays, a indiqué M. Farley. Bien que Ford n’assemble pas de véhicules au Royaume-Uni, il est « numéro un » sur ce marché, a-t-il affirmé.

« Notre position est très claire : le libre-échange est l’essence de notre infrastructure industrielle en Europe et nous allons nous battre pour nos employés », a déclaré M. Farley.

Interrogé sur les garanties reçues par Nissan, le dirigeant a jugé qu’il était « important pour l’industrie d’avoir une position alignée ». « Nous allons nous assurer que Ford n’est pas désavantagé au Royaume-Uni », a-t-il assuré, alors qu’il doit rencontrer cette semaine des représentants du gouvernement britannique.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.