Fermer
Etats-Unis

Ford abaisse sa prévision de bénéfice pour 2018, après un deuxième trimestre « très difficile »

Analyse de presse de 14H00 - Le #Ford - #Résultats financiers
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Ford a dégagé au deuxième trimestre un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars, en recul de 48 %. Son bénéfice avant impôts et intérêts a baissé de 40 %, à 1,7 milliard de dollars, et son chiffre d’affaires a diminué de 2 %, à 38,9 milliards de dollars. Sa marge bénéficiaire est passée de 5,1 % à 2,7 % (et de 9,5 % à 7,4 % en Amérique du Nord).

Le constructeur américain a attribué la baisse de son bénéfice net aux difficultés qu’il rencontre en Chine et à un incendie chez un fournisseur qui a paralysé la production de ses très rentables pick-ups Série F pendant plus d’une semaine au mois de mai.

Ford a vu ses bénéfices reculer dans toutes ses régions au deuxième trimestre, à l’exception de l’Afrique/Moyen-Orient, où il est repassé dans le vert et a dégagé un bénéfice de 49 millions de dollars. Son bénéfice en Amérique du Nord a diminué de 25 %, à 1,8 milliard de dollars. Il a subi une perte de 394 millions de dollars en Asie-Pacifique (contre un bénéfice de 167 millions un an plus tôt) et est également repassé dans le rouge, à hauteur de 73 millions de dollars, en Europe. Les pertes en Amérique du Sud ont été quasi stables, à 178 millions de dollars.

La division Mobilité affiche une perte de 181 millions de dollars, tandis que le bénéfice de Ford Motor Credit a augmenté de 4,2 %, à 645 millions de dollars.

Ford a abaissé sa prévision de bénéfice ajusté par action pour l’année en cours à 1,30-150 dollar, contre une fourchette comprise entre 1,45 et 1,70 dollar précédemment. Cette décision est liée aux difficultés rencontrées en Europe et en Asie, et non aux taxes sur l’acier et l’aluminium mises en place par l’administration Trump, même si celles-ci ont un impact sur la rentabilité, a précisé Bob Shanks, directeur financier de Ford. Ces taxes ont amputé les bénéfices de 145 millions de dollars au deuxième trimestre et devraient les grever à hauteur de 500 à 600 millions de dollars sur l’ensemble de l’année.

Par ailleurs, Ford a indiqué que les efforts de restructuration engagés par son directeur général, Jim Hackett, pourraient se traduire par 11 milliards de dollars de charges au cours des trois à cinq prochaines années. Il a en outre repoussé une rencontre prévue avec les investisseurs qui devait avoir lieu le 26 septembre, ajoutant qu’il fixerait une nouvelle date lorsqu’il pourra partager plus de détails sur sa réorganisation. M. Hackett s’est dit « extrêmement déçu » par les performances de Ford en Chine et en Europe.

Source : AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (25/7/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.