Fermer
France

Fin des exonérations fiscales pour les pick-ups

Analyse de presse de 14H00 - Le #Malus - #Pick-up - #Taxe
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les députés ont voté le 11 octobre en commission la fin des exonérations fiscales pour les véhicules pick-ups. Ces véhicules dotés d’un plateau arrière pour la charge, acquis à l’origine par des professionnels puis achetés aussi par des particuliers, ne sont actuellement soumis ni à la taxe sur les véhicules de société ni concernés par le bonus-malus écologique.

Le bonus-malus ne les concerne pas « alors même que les autres véhicules apparentés de type 4X4 y sont soumis », souligne l’amendement au projet de budget 2019 adopté par la commission des Finances. Cela a engendré « un marché en plein essor [en faveur des pick-ups ] par un effet d’aubaine totalement liberticide », ont souligné ses auteurs, qui avaient d’abord fait voter la mesure par la commission du Développement durable de l’Assemblée.

L’amendement impose la suppression de ces « niches fiscales » dont celle concernant le malus écologique « représente à elle seule un manque à gagner de 200 millions d’euros par an pour l’Etat ».

Source : AFP (11/10/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.