Fermer
Turquie

Fin de la grève dans l’usine turque de Renault

Le #Renault - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les salariés de l’usine turque de Renault ont mis fin le 27 mai à une grève qui a paralysé la production du site de Bursa pendant près de deux semaines, après avoir obtenu une hausse des salaires. « La grève dans notre usine a cessé aujourd’hui », a annoncé dans un communiqué la direction d’Oyak-Renault, une coentreprise fondée par le constructeur français avec un fonds de pension de l’armée turque. Les salariés ont accepté de reprendre le travail en échange d’une prime immédiate de 1 000 livres turques (350 euros), l’équivalent d’un mois de salaire, et la promesse d’une prochaine réévaluation de leurs rémunérations et du versement d’un bonus annuel fondé sur les performances de production du site. La direction d’Oyak-Renault a également indiqué s’être engagée à ne pas sanctionner les salariés grévistes.

« Nous espérons que cet accord permettra de tourner la page d’une période qui a jeté le trouble sur tout le secteur automobile » en Turquie, a ajouté le constructeur. (AFP 27/5/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.