Fermer
Serbie

Fiat va fortement réduire ses effectifs dans l’usine serbe de Kragujevac

Le #Emploi - #Fiat - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Fiat a annoncé une réduction de ses effectifs dans son usine de Kragujevac en Serbie, où sont fabriquées les 500L. Ces réductions pourraient toucher « un peu moins d’un tiers » des quelque 3 000 personnes employées sur le site.

Fiat a expliqué avoir pris cette décision après avoir « analysé la situation sur le marché européen de l’automobile ». Zoran Markovic, président du Syndicat FAS, a expliqué que « le nombre exact de licenciés fait encore l’objet de négociations ». L’entreprise « travaille en coopération avec les syndicats pour assurer des départs volontaires réalisables immédiatement », a, de son côté, indiqué Fiat.

« Au vu des conditions du marché, le constructeur va mettre en oeuvre des changements structurels faisant passer la production des 3×8 aux 2x8 », a annoncé Fiat, précisant avoir présenté son projet aux syndicats. Selon les médias serbes, cette réorganisation entrera en vigueur en septembre. L’usine produit actuellement chaque jour 645 voitures 500L.

La raison de cette réorganisation résiderait dans une chute de la demande, selon la presse serbe. Fiat assure que « la demande est stable » et que la réorganisation « n’influencera pas les activités » du constructeur en termes de production.

Partenaire historique de l’usine automobile serbe du temps de l’ex-Yougoslavie, Fiat est revenu à Kragujevac en avril 2012 et possède 67 % des parts de l’usine alors que le gouvernement serbe en détient 33 %. Le constructeur a investi plus d’un milliard d’euros dans ce projet prévoyant une production annuelle de 200 000 voitures. Zoran Markovic explique que l’usine a déjà traversé des moments difficiles l’année dernière lorsque les ouvriers « n’ont pas travaillé pendant quelque 85 jours ». « Cela fait quatre ans que nous produisons pratiquement un seul modèle. La solution serait d’un côté une implication plus dynamique du gouvernement pour résoudre les problèmes et, à long terme entamer la production d’un nouveau modèle », a-t-il indiqué. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 15/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.