triangle orange
Italie

Fiat prêt à des décisions “audacieuses” pour un avenir solide

Analyse de presse de 14H00 - Le #FCA - #Prévisions - #Stratégie
triangle bleu

Le président de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), John Elkann, a déclaré que le constructeur était prêt à prendre des “décisions audacieuses et créatives” pour s’assurer d’un avenir solide et rayonnant.

S’exprimant lors de l’assemblée générale des actionnaires du groupe, il ajouté que ce dernier entendait bien jouer un rôle dans cette ère “nouvelle et excitante” pour le secteur automobile, surtout marquée par la montée en puissance de motorisations “propres” et de nouvelles formes de mobilité (partage de véhicule, conduite autonome).

Fiat Chrysler est depuis plusieurs semaines à nouveau au coeur des spéculations sur un nouveau rapprochement entre constructeurs, dans un secteur où la taille permet toujours d’importantes économies d’échelle pour financer des investissements technologiques de plus en plus massifs.

Par ailleurs, l’administrateur délégué de FCA, Michael Manley, a fait savoir que les performances opérationnelles du groupe cette année dépasseraient les résultats record de 2018. En février, la publication de prévisions de bénéfice d’exploitation et de cash-flow opérationnel disponible plus faibles que prévu pour 2019 avaient suscité des doutes quant aux objectifs à long terme du groupe.

Michael Manley s’est efforcé de convaincre les actionnaires que les objectifs pour 2020, fixés par Sergio Marchionne, étaient toujours réalisables. “Je suis convaincu que nous tiendrons nos objectifs avec succès cette année”, a-t-il déclaré. Il a ajouté qu’il s’attendait à une performance toujours forte en Amérique du Nord, principal moteur de rentabilité du constructeur où il réalise près de 80 % du bénéfice de ses activités principales, avec des marges plus élevées par rapport à l’année dernière.

Des marges plus faibles en Amérique du Nord au dernier trimestre 2018 avaient suscité des inquiétudes quant à un ralentissement de la demande aux Etats-Unis, où FCA doit également faire face à une vive concurrence dans les segments essentiels des SUV et des pick-ups.

“Malgré des difficultés commerciales dans certaines régions qui ont marqué la deuxième partie de 2018 et persisté dans la première partie de cette année, nous prévoyons une amélioration significative au second semestre de 2019”, a pour sa part indiqué John Elkann.

Source : REUTERS (12/4/19)