Fermer
Italie

Fiat donne le coup d’envoi à la production de la 500 électrique en Europe

Analyse de presse de 14H00 - Le #Electrique - #FCA - #Fiat - #Production
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Fiat Chrysler (FCA) a donné le coup d’envoi en Europe à la ligne de production de la Fiat 500 en version électrique, avec l’installation d’un des premiers robots dans son usine de Turin, dans le nord de l’Italie.

La production en série sera lancée au deuxième trimestre de 2020, a expliqué Pietro Gorlier, directeur des opérations européennes de FCA, lors de la cérémonie d’inauguration. L’investissement pour cette nouvelle ligne de production sur le site de Mirafiori s’élève à 700 millions d’euros, a-t-il ajouté. « S’ouvre un nouveau chapitre dans la longue histoire de Mirafiori », qui fête ses 80 ans, s’est-il réjoui.

Environ 1 200 personnes travailleront à la fabrication de la Fiat 500 électrique, avec une production annuelle de 80 000 véhicules dans un premier temps.

Une version de la Fiat 500 électrique a déjà été produite au Mexique pour le marché américain. Mais ce modèle sera le premier fabriqué en Europe.

Fiat a également lancé une version électrique du véhicule professionnel Ducato. Produit dans la région italienne des Abruzzes, il sera disponible l’année prochaine.

En novembre dernier, FCA a annoncé un plan de plus de 5 milliards d’euros d’investissement entre 2019 et 2021 dans ses usines italiennes, avec 13 modèles nouveaux ou redessinés et 12 modèles hybrides ou électriques.

FCA est le premier employeur privé en Italie avec quelque 65 000 salariés. Le seul site de Mirafiori, le plus grand du groupe dans le monde, emploie environ 20 000 personnes.

Le constructeur a également annoncé en juin 2018 sa volonté de réduire la part du diesel, pour le remplacer par l’électrique et les technologies hybrides, un secteur où il est arrivé beaucoup plus tardivement que ses concurrents.

En Europe-Moyen-Orient-Afrique, le groupe entend supprimer le diesel de ses voitures particulières d’ici à 2021, mais continuera à l’utiliser pour les véhicules commerciaux légers.

Le groupe investira plus de 9 milliards d’euros dans l’électrification, dans le cadre de son plan stratégique 2018-2022.

Source : AFP (11/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.