Fermer
Brésil

Fiat dévoile l’Argo au Brésil

Le #Fiat - #Modèle
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lancée en 2005, l’actuelle Fiat Punto commence à prendre de l’âge, notamment sur le segment très concurrentiel des citadines. Alors que ses rivales ont déjà été remplacées plusieurs fois, le dernier restylage en date de l’Italienne remonte à 2012. Visant notamment les Dacia Sandero et autres Ford Ka +, la nouvelle Fiat Argo adopte un style qui n’est pas sans rappeler celui de la Fiat Tipo, notamment à l’avant. Pour l’heure, aucune image de l’habitacle n’a été dévoilée par le constructeur, mais les rumeurs évoquent notamment un volant multifonction à trois branches avec palettes, un écran couleur, ainsi que la présence du système d’infodivertissement U Connect.

Tout juste présentée au Brésil et pour l’instant réservée à l’Amérique latine, l’Argo proposera trois motorisations dans sa gamme, avec notamment un trois cylindres 1.0 de 77 ch et un quatre cylindres 1.3 de 109 ch, déjà vus dans la Uno. L’offre sera complétée par une version plus sportive embarquant un bloc 1.8 E-Torq de 140 ch.
Pour l’heure, rien n’a été annoncé quant à une éventuelle commercialisation en Europe. Elle viendrait alors dans ce cas remplacer l’actuelle Fiat Punto, qui disparaîtrait purement et simplement de la gamme. (AUTOPLUS.FR 22/5/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.