Fermer
Suisse

Fiat dévoile au Salon de Genève le concept Centoventi, petite citadine électrique peu chère et entièrement modulable

Analyse de presse de 14H00 - Le #Fiat - #Salon de Genève
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Fiat dévoile au salon de Genève 2019 le concept Centoventi, en référence à son 120ème anniversaire, avec pour ambition de proposer une voiture électrique très abordable qui pourra être modifiée à l’envi par son propriétaire via des procédés inédits de personnalisation reposant sur des éléments interchangeables.

Cette citadine cinq portes et quatre places mesure 3,68 m de long, 1,74 m de large et 1,53 m de haut pour 2,43 m d’empattement. Son design minimaliste et cubique fait référence à la première Panda. La Centoventi préfigure peut-être la remplaçante de la Panda actuelle puisque Fiat a déjà en tête des plans commerciaux très précis pour ce concept.

La Centoventi sera ainsi vendue dans une livrée « brute », sans peinture, avec un panneau de toit amovible. En association avec Mopar, la marque d’accessoires du groupe FCA, Fiat proposera aux clients de choisir parmi quatre toits, quatre pare-chocs avant et arrière, quatre types d’enjoliveurs et quatre livrées. L’extension de cette modularité aux portières permet de configurer aisément l’auto en utilitaire ou en buggy par exemple. Les clients pourront modifier l’apparence de la voiture en changeant ces éléments aussi souvent qu’ils le souhaiteront.

Le même principe de personnalisation s’appliquera pour l’habitacle avec un large catalogue d’accessoires pouvant se « clipser » à l’intérieur comme des rangements ou des inserts décoratifs. Ceux-ci pourront être commandés auprès d’un concessionnaire mais aussi téléchargés pour être imprimés en 3D. La planche de bord du modèle de base sera conçue pour qu’un smartphone ou une tablette soit fixé en son centre pour servir d’écran principal. Mais un écran intégré classique de 10 pouces sera également proposé pour compléter le tableau de bord numérique affichant également 10 pouces de diagonale. A l’arrêt, il sera possible de communiquer avec l’extérieur via des messages s’inscrivant sur la vitre arrière de la voiture. Ce système pourra être alimenté par le toit à panneau solaire proposé.

La Centoventi est équipée de série d’une batterie offrant 100 km d’autonomie. Mais il sera possible d’acheter ou louer des batteries supplémentaires. Trois pourront se loger sous le plancher via un rail coulissant et une quatrième sous un siège, de quoi parcourir jusqu’à 500 km. Fiat souligne que  l’espace dédié aux batteries a été pensé pour que la répartition des masses ne diffère pas en fonction du nombre d’éléments installés, et que le système de freinage est étudié pour une configuration à cinq batteries.

Avec le concept Centoventi, Fiat annonce vouloir lancer la voiture électrique la moins chère du marché. Aucune date de commercialisation n’a été communiquée.

Source : AUTO PLUS (5/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.