Fermer
Italie

Fiat dément toute discussion autour d’une fusion avec Volkswagen

Le #Chrysler - #Fiat - #Fusion-acquisition - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Fiat a démenti hier, dans un communiqué, toute discussion autour d’une éventuelle fusion avec Volkswagen. L’ hebdomadaire allemand Manager Magazin, dans son édition d’aujourd’hui, affirme que le groupe allemand étudie le rachat total ou partiel de son concurrent italo-américain Fiat Chrysler. Volkswagen a également démenti l’information.

« L’actionnaire principal de Volkswagen, Ferdinand Piëch, les familles Elkann et Agnelli, principaux actionnaires de Fiat, et leurs négociateurs ont mené plusieurs discussions à ce sujet », indique le magazine. Citant des sources « proches du groupe », sans préciser de quel constructeur il s’agit, l’hebdomadaire affirme que « les Italiens se concentreraient à l’avenir sur la marque de sport Ferrari » tandis que Volkswagen aimerait mettre la main sur Chrysler pour résoudre les problèmes de vente de sa marque Volkswagen aux États-Unis. « Volkswagen pourrait ainsi profiter du réseau de concessionnaires étoffé ainsi que du succès des 4×4 et pick-ups de l’Américain », indique-t-il.

« Une fusion complète de Volkswagen et Fiat est peu probable pour une multitude de raisons, parmi lesquelles une question de concurrence en Amérique du Sud et en Europe », relève l’agence de presse Dow Jones Newswires en citant indirectement Franck Biller, un analyste de la banque LBBW. Ce dernier juge qu’une fusion partielle est irréaliste à court terme.

Les spéculations sur un rapprochement entre les deux constructeurs ont « peu de sens », selon un autre analyste, également cité par l’agence. « Volkswagen a beaucoup à faire en ce moment, notamment l’intégration de ses marques de poids lourds, et n’a pas les ressources nécessaires pour entreprendre un tel mouvement ». (AFP, COMMUNIQUE FIAT CHRYSLER, ZEIT ONLINE, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 17/7/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.