Fermer
France

Feu vert à la reprise de Saint-Jean Industries Alu et Fonderies du Poitou par Liberty House

Analyse de presse de 14H00 - Le #Fonderie du Poitou - #Liberty House - #Rachat - #Saint Jean Industries
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La justice a validé la reprise, par le britannique Liberty House (filiale métallurgie du conglomérat GFG Alliance), de deux équipementiers automobiles de Vienne, Saint-Jean Industries Alu et Fonderies du Poitou, ouvrant la voie au maintien de plus de 600 des quelque 800 emplois que comptent les deux entreprises.

Le Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE), s’il est validé la semaine prochaine, permettra ainsi de sauvegarder 295 emplois sur 331 chez Saint-Jean Industries Alu, et 328 salariés sur 401 que compte l’usine des Fonderies du Poitou (73 postes faisant l’objet d’un plan de départs volontaires).

Seul repreneur encore en lice, Liberty House avait signé le 19 avril un accord avec Renault portant sur une garantie de volumes de commandes des quatre prochaines années que Renault s’engage à tenir, et sur l’amiante présente dans les deux sites.

Les deux entreprises, selon le repreneur, « seront désormais connues sous le nom de Liberty Engineering Poitou, intégrant Liberty Aluminum Technologies Poitou, et Liberty Cast Products Poitou ».

Douglas Dawson, patron de Liberty Industries, a salué « un grand jour pour les entreprises et pour notre groupe », ces acquisitions « font partie intégrante de la stratégie de GFG pour étendre et diversifier sa présence sur le marché français de l’automobile et continuer à mettre en évidence son rôle d’acteur industriel majeur en France ».

Cette double acquisition permet aussi à GFG « de mettre en oeuvre sa stratégie d’acquisition d’actifs qui lui donnent une plateforme pour assurer la croissance future des systèmes de traction écologiques, utilisés dans les véhicules électriques, qui nécessiteront des quantités toujours plus importantes d’aluminium ».

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire et la secrétaire d’Etat Agnès Pannier-Runacher ont  salué les reprises validées. Disant « compter désormais sur Liberty House », ils assurent qu’ils seront « particulièrement vigilants à la bonne application des volets social et industriel du projet de reprise ».

« C’est une victoire, une issue positive, or il y a quelques mois, on n’était pas dans ces dispositions d’esprit », a déclaré Mme Pannier-Rusacher. Mais « il ne faut pas s’arrêter à ce qu’on a construit aujourd’hui. C’est un socle, il faut construire la suite ».

Source : AFP (26/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.