Fermer
Allemagne

« Fenêtre thermique » : le gouvernement allemand dément des informations de la presse allemande

Le #Emissions - #Gouvernement - #Négociation - #Normes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon la presse allemande, le gouvernement autoriserait les constructeurs à désactiver leurs systèmes de gestions des émissions à des températures inférieures à 10°C (ce qu’on appelle le principe de « fenêtre thermique »). Le gouvernement a démenti ces informations.

En effet, le principe de fenêtre thermique est décrié étant donné que les températures sont régulièrement en dessous de 10°C en Allemagne (en 2016, la température moyenne enregistrée dans le pays était de 9,4 °C).

Malgré ce démenti, le gouvernement n’a pas précisé quels étaient les résultats de ses négociations avec les constructeurs pour réduire les émissions polluantes.

Ces négociations ainsi que la création d’un organisme chargé de mesurer la consommation et les émissions des véhicules (cf. analyse de presse du 28/6/17) visent à rétablir la confiance des consommateurs dans les motorisations à combustion (et diesel en particulier).

L’Allemagne envisage un post-équipement des diesel plus âgés, pour les mettre aux normes Euro 6. Cela pourrait coûter entre 1,5 et 2,5 milliards d’euros, selon le gouvernement (des estimations d’HSBC donnent un chiffre de 10 milliards d’euros).

Par ailleurs, l’équipementier Continental estime qu’il est possible de maintenir les systèmes de contrôle des émissions actifs même à des températures inférieures à 10°C, mais que cela représenterait une surcoût de plusieurs centaines à un millier d’euros par véhicule.

Les résultats des négociations entre le gouvernement allemand et les constructeurs seront présentés le 2 août. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 15/7/17, AUTOMOBILWOCHE 15 ET 16/7/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.