Fermer
Etats-Unis

FCA coopère avec les autorités américaines dans l’affaire des émissions de ses diesel

Le #Diesel - #Emissions - #FCA
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Soupçonné d’avoir utilisé des logiciels truqueurs sur des véhicules diesel aux Etats-Unis, FCA coopère avec les autorités américaines et s’efforce toujours d’obtenir leur feu vert pour commercialiser des modèles diesel de l’année-modèle 2017 sur le marché américain, a indiqué Sergio Marchionne, administrateur délégué du constructeur italo-américain, au salon de Genève.

Au mois de janvier, l’EPA (agence américaine de protection de l’environnement) et le CARB (agence californienne de la qualité de l’air) avaient accusé FCA d’utiliser un logiciel qui aurait permis de manipuler les niveaux d’émissions de 104 000 véhicules américains, ce que le constructeur avait démenti (voir la revue de presse du 13/1/17).

La semaine dernière, le Département américain de la Justice a fait savoir que le gouvernement continuait à examiner la possibilité d’engager une procédure judiciaire en lien avec cette affaire. Des poursuites au civil ont en outre été engagées dans cinq Etats américains et plusieurs Etats ont ouvert des enquêtes (voir la revue de presse du 1/3/17). (AUTOMOTIVE NEWS 7/3/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.