Fermer
France

Faurecia va céder son activité pare-chocs à Plastic Omnium

Le #Cession - #Faurecia - #Plastic Omnium
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Faurecia a signé avec Plastic Omnium un protocole d’accord visant à lui céder son activité de fabrication de pare-chocs, ont annoncé le 14 décembre les deux équipementiers français. L’activité « Automotive Exteriors », qui comprend les pare-chocs et les modules de bloc avant, « a généré un chiffre d’affaires de deux milliards d’euros en 2014 et emploie 7 700 personnes dans 22 sites industriels », a souligné Faurecia. La transaction « est basée sur une valeur d’entreprise de 665 millions d’euros », ont expliqué les deux entreprises dans leurs communiqués respectifs.

« Cette acquisition donnera une nouvelle dimension à Plastic Omnium et lui permettra de mieux servir ses clients à travers le monde. Par sa taille, elle renforce significativement l’offre et le potentiel technologique de Plastic Omnium face aux enjeux environnementaux d’allègement et de réduction des émissions des véhicules automobiles », s’est félicité Plastic Omnium.

Les sites industriels se trouvent « en Allemagne, en France, en Espagne, en Slovaquie et en Amérique du Nord et du Sud », a détaillé Plastic Omnium, insistant sur le fait que « la moitié du chiffre d’affaires [provenait] d’Allemagne, où Plastic Omnium n’a aucun site de production pour cette activité ». La société dirigée par Laurent Burelle va ainsi devenir « un acteur global de plus de huit milliards d’euros de chiffre d’affaires, parmi les 25 plus grands équipementiers automobiles mondiaux », a-t-elle ajouté.

Plastic Omnium a publié un chiffre d’affaires de 5,3 milliard d’euros pour 2014 et un résultat net part du groupe de 220,4 millions, en hausse de 14 %.

De son côté, Faurecia a affirmé que cette opération, « qui devrait être finalisée au cours de l’année 2016 », aboutirait à « la disparition quasi totale de la dette nette du groupe ». De même source, « le projet est soumis aux procédures nécessaires d’information et consultation avec les instances représentatives du personnel, ainsi qu’aux autorités de la concurrence concernées ». « Faurecia sera alors en mesure d’accélérer ses investissements dans des technologies à forte valeur ajoutée pour ses activités » de contrôle des émissions, des sièges et des systèmes d’intérieurs, a indiqué la société, qui a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 18,8 milliards d’euros et doublé son bénéfice net, à 166 millions. (AFP 14/12/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.