Fermer
France

Faurecia signe un accord de coentreprise avec Borgward

Le #Coentreprise - #Faurecia
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Faurecia a signé le 29 novembre un accord de coentreprise avec la marque allemande à capitaux chinois Borgward, afin de lui fournir des sièges et à terme des intérieurs de voitures complets. Représentant un investissement de 100 millions de yuans (13,7 millions d’euros), cette coentreprise, qui sera basée en Chine, va développer et produire des sièges pour le nouveau 4×4 urbain Borgward BX5 présenté la semaine dernière en Chine, a précisé l’équipementier français en marge de la cérémonie de signature à son siège de Nanterre.

La société conjointe sera basée dans le port de Tianjin (130 km au sud-est de Pékin) et emploiera 800 personnes. Un centre technique est également prévu. Faurecia et Borgward ambitionnent une production totale de 400 000 collections de sièges d’ici à 2020. « L’objectif à long terme pour Faurecia est aussi de développer des cockpits complets pour de futurs véhicules Borgward », a remarqué Faurecia. Disparu en 1961 et ressuscité en 2015 grâce au groupe chinois Beiqi Foton, important producteur de poids-lourds, Borgward « a livré plus de 25 000 véhicules aux clients chinois » depuis son lancement commercial en juillet, « dépassant nos attentes », a affirmé son directeur général, Ulrich Walker.

Borgward, qui vise le segment des 4×4 urbains haut de gamme, a aussi récemment annoncé son retour en Europe avec des véhicules électriques assemblés dans une usine de Brême (nord de l’Allemagne), à partir de 2018. (AFP 29/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.