Fermer
France

Faurecia résiste au marasme automobile et confirme ses objectifs

Analyse de presse de 14H00 - Le #Faurecia - #Résultats financiers
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Au premier semestre de 2019, Faurecia a réalisé un bénéfice net en hausse de 1 %, à 346 millions d’euros. Le bénéfice opérationnel de l’équipementier est resté stable (- 0,4 %), à 645 millions d’euros, représentant 7,2 % des ventes. Hors effet de change et sans prendre en compte la nouvelle filiale japonaise Clarion (systèmes de navigation) acquise en début d’année, les ventes ont diminué de 2,8 % de janvier à juin, alors que le marché automobile mondial est estimé en baisse de 7 %.

« Le premier semestre de 2019 a été plus difficile que prévu, principalement en raison de la baisse importante de la production en Chine. Dans ce contexte, nous avons à nouveau prouvé la bonne capacité de résistance de nos performances financières », a déclaré dans un communiqué Patrick Koller, directeur général de Faurecia.

L’équipementier, qui fournit notamment aux constructeurs des sièges, des cockpits, des solutions pour l’électrification des véhicules et des systèmes de navigation, subit comme ses concurrents la récession du secteur automobile depuis l’été 2018, provoquée notamment par la Chine, premier marché mondial.

Le groupe tablait en début d’année sur une baisse du marché de 1 % en 2019 et prévoit désormais un recul de 4 %. Malgré ces hypothèses plus pessimistes, il a confirmé mardi l’ensemble de ses objectifs annuels. Faurecia prévoit toujours que la croissance de ses ventes « devrait surperformer celle de la production automobile mondiale de 150 à 350 points de base », hors consolidation de Clarion. Son bénéfice opérationnel devrait progresser en valeur sur l’année et la marge opérationnelle devrait rester « supérieure ou égal à 7 % » des ventes, tandis que les flux de trésorerie positifs devraient dépasser 500 millions d’euros, en incluant Clarion.

Source : AFP (23/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.