Fermer
France

Faurecia finalise le rachat de la coentreprise SAS à Continental

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coentreprise - #Continental - #Faurecia
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Faurecia a annoncé le 30 janvier avoir finalisé l’acquisition auprès de Continental des 50 % restants de leur coentreprise SAS, spécialiste de l’assemblage de modules pour l’intérieur des véhicules. Ce rachat d’un montant de 225 millions d’euros, qui avait été annoncé le 14 octobre, a obtenu « l’autorisation par les autorités compétentes en matière de contrôle des concentrations », a indiqué l’équipementier français, filiale du Groupe PSA, dans un communiqué.

SAS a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires d’environ 740 millions d’euros. Le groupe basé en Allemagne emploie près de 4 500 personnes collaborateurs.

Faurecia estime que l’opération contribuera à augmenter sa rentabilité. « Ce projet est immédiatement relutif pour Faurecia en termes de marge opérationnelle, de résultat net et de rentabilité des capitaux investis », a souligné l’équipementier. « SAS dispose d’un carnet de commandes à fort potentiel de croissance et le développement des ventes poursuivra son accélération grâce à une diversification régionale et un élargissement du portefeuille clients, notamment en Chine », a-t-il ajouté.

Source : AFP (30/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.